AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 John & Skyler | Une soirée sans lui n'est plus une soirée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SKY'
Born to lose, live to win.
avatar
J'me présente ...

Skyler L. Mason


▌Devoirs remis : 377
▌Ton arrivée : 28/06/2011
▌Age : 28
▌Avatar : MichaelSEXYTrevino

MessageSujet: John & Skyler | Une soirée sans lui n'est plus une soirée.   Jeu 11 Aoû - 22:32


Best friends for the best and brothers for the ... Best ? ♥
Plutôt dur pour moi d'ouvrir les yeux ce matin. Enfin, je disais ce matin, mais c'était façon de parler puisque je n'avais aucune idée de l'heure exact lorsque je m'éveillai. Eh bah oui, je n'avais pas l'heure scotchée sur la main où programmé dans les yeux, je n'étais pas une sorte de super héros. Même si savoir l'heure n'allait pas sauver des gens. Bref, le sujet n'étant pas là, revenons-en à nos moutons. Je me frottai les yeux de ma main et regardai ensuite le désastre dans lequel était mon appartement. Un vrai foutoir aurait sortie mon oncle en criant. Effectivement, c'était vraiment pourri. Mais j'avais tellement mal à la tête que je ne voulais pas réfléchir. Je remarquai que mon meilleur ami dormait par terre. On s'était vraiment endormis n'importe où car moi je m'étais retrouvé à moitié sur la canapé et l'autre qui tombait. Une jambe était bien posée tandis que l'autre était tombée au sol. Je me levai, difficilement mais je me levai tout de même. Ne trouvant pas mon portable à premier coup d’œil, j'aperçus à travers le bar qui séparait ma cuisine de mon salon, l'heure du four qui affichait déjà 12 : 34. Alors je soufflai un bon coup, pensant que mon ami allait se lever, mais rien du tout. Il ne fis pas un mouvement. Alors je m'avançai vers lui, et de mon pied, je le retournai à la fois violemment pour le réveiller mais plutôt doucement pour ne pas le faire mal, même si je savais qu'il allait grogner qu'on le réveille. Ce mec je le connaissais depuis mon arrivée ici, depuis dix ans grosso modo. Donc en dis ans, je le considère comme mon frère ! J'ai toujours vécu et grandis avec lui, même si il vivait chez ses parents et moi chez mon oncle. Seulement toutes les conneries que j'ai faites ont été faites avec lui, c'est mon meilleur et je serais toujours là pour mon frère ainsi que je sais que je pourrai toujours compter sur mon meilleur ami, que ce soit pour me confier, ou pour enchainer les conneries. C'est toujours mieux à deux comme on dit hein ! Après l'avoir retourné, je m'avançai dans la cuisine afin de me faire un café, ainsi qu'un verre de jus d'orange car j'avais vraiment besoin de frais. Je bus donc un gorgée d'orange le temps que le café se fasse et lâchai une phrase destiné à mon meilleur ami. En même temps, il n'y avait personne d'autre dans mon appartement, du moins je l’espérais. Je n'avais pas fais le tour de la maison encore, j'avais trop peur de voir l'état de nos chambre.

SKYLER - Oh ! Bouge-toi John ! C'est déjà l'aprèm'

Je devais dire que je n'avais rien d'autre à faire que de ranger cet appart aujourd'hui mais je préférai qu'il soit levé et qu'il me donne un coup de main. Eh oui, un meilleur ami était là pour le meilleur mais aussi pour le pire, soit le nettoyages des conneries qu'on produits.

SKYLER - Tu comptes sérieusement camper là ?!

Je savais bien qu'il était toujours le bienvenue chez moi, mais c'était histoire de le charrier un peu, et il le savait bien entendu. Et puis j'avais besoin de lui pour faire le point sur notre soiée car je n'avais plus aucuns souvenirs et j'espérais qu'il puisse m'aider.

_________________
Skyler Liam Mason
Revenir en haut Aller en bas
http://hotmessgirl.tumblr.com/
Superman
avatar
J'me présente ...

John A. Blumer


▌Devoirs remis : 140
▌Ton arrivée : 24/07/2011
▌Age : 29
▌Avatar : Nico Tortorella

MessageSujet: Re: John & Skyler | Une soirée sans lui n'est plus une soirée.   Ven 12 Aoû - 22:39

    J’ai l’impression d’être en train de crever.
    En fait, je n’ai aucune idée de la sensation qu’on a au moment où l’on lâche son dernier souffle en une fin héroïque –comme j’espérais la mienne- ou ridicule –comme elle allait sûrement l'être- mais j’ai vraiment l’impression de crever.



    A ce moment-là, je ne savais pas dans quelle dimension spatio-temporelle je me trouvais, et impossible d’ouvrir les yeux. Peut-être que je n’avais pas le courage et l’ambition de le faire, ou peut-être que j’étais vraiment en train de crever. Oh merde ! il fallait vraiment que je bouge, ne serait-ce qu’une infime parcelle de mon corps, une minuscule fibre de mes muscles… Mais non, rien ne vint. Peut-être valait-il mieux que je me laisse aller…
    J’ai senti un coup dans mes côtes. On a glissé quelque chose sous mon torse pour me retourner. Je grognai –indice que je n’avais pas complètement perdu la capacité de mon corps- et essayai d’ouvrir les yeux. Je crois que je ne me suis jamais autant rendu compte du poids de mes paupières qu’à cet instant-ci. Une lumière aveuglante vint s’immiscer entre mes cils et je refermai vivement les yeux. C’est fou ce que ce simple mouvement me donna mal à la tête ! Une douleur lancinante dans les tempes, comme si mon cœur était remonté jusqu’à ma boîte crânienne et que son battement résonnait dans toute ma tête. Je portai mes mains à mon visage et appuyai mes poings sur mes tempes en gémissant -ce qui n’eut absolument aucun effet apaisant- et je restai là, couché sur ce que j’imaginais être le sol, la tête réduite en une bouillie pour gamin...
    J’entendis une porte s’ouvrir et se fermer, et les tintements d’un liquide contre les parois d’un verre. Puis, bientôt, le grésillement singulier d’une machine à café. Un café. J’avais absolument besoin d’un café. Ma survie dépendait à ce moment-là d’une simple tasse de café. Et d’une petite clope. Après, tout irait mieux, j’en étais sûr.
    Je laissai retomber lourdement mes poings sur le sol et reconnus la voix de Skyler qui m’appelait.
    « L’aprem’ » ?! Ok, alors selon lui, on était « déjà » en pleine après-midi. Mais de quel jour ?... Je plissai les yeux. Réfléchir me faisait trop mal à la tête, mieux valait que je fasse comme d’habitude : sans.
    Je n’entendis pas la deuxième phrase que mon ami m’adressa mais il y avait deux choses rassurantes à savoir qu’il me parlait : premièrement, je n’étais pas mort, ou alors il y avait un endroit après la vie où se retrouvaient ceux qui claquaient en bas, et j’en déduisais que j’étais mort avec Skyler, ce qui, et même si je ne m’en rappelais pas, devait sûrement être très drôle à faire ; deuxièmement, et si ma première hypothèse s’avérait juste et que je n’étais pas mort, j’étais actuellement en présence de mon meilleur ami, ce qui me laissait alors deux possibilités, soit j’étais actuellement dans un de nos deux appart’, soit on était vraiment vraiment dans la merde.
    Je tentai une nouvelle fois d’ouvrir les yeux et me forçai à les laisser ouverts, malgré la lumière qui m’aveuglait. Je dus attendre quelques secondes afin que tout se stabilise autour de moi et que je pus enfin y voir clairement. Je reconnaissais ce plafond : j’étais chez Sky’. Et ne me demandez pas comment on peut reconnaître un plafond, quand on est proche comme Skyler et moi, on reconnaît ce genre de détail. Ou alors la personne chez qui je me trouvais avait le même plafond que l’appartement de mon ami. Ou alors je ne savais juste pas reconnaître un plafond. Dernière possibilité validée.
    Je réussis à me mettre en position assise, malgré ma tête qui me donnait l’impression qu’elle gonflait monstrueusement et risquait d’exploser. Je marquai une pause. J’avais la bouche pâteuse et je supposais –ou plutôt espérais- que c’était bien ma bave qui collait à ma joue. Je m’essuyai le visage du revers de la main et tournai la tête pour observer autour de moi. La conclusion était évidente : j’étais bien chez Skyler. Je m’aidai alors du canapé pour me relever et m’apercevoir que mon ami était face à moi, un verre orange à la main et un sourire aux lèvres devant l’image dérisoire que je devais lui offrir. Je m’approchai lentement de lui sans un mot, saisis son verre et le portai à mes lèvres pour le vider de son contenu. Je collai ensuite le verre contre son torse et posa ma main sur son épaule.

    - Bordel, Sky, on est plus censé faire des trucs comme ça…

Revenir en haut Aller en bas
SKY'
Born to lose, live to win.
avatar
J'me présente ...

Skyler L. Mason


▌Devoirs remis : 377
▌Ton arrivée : 28/06/2011
▌Age : 28
▌Avatar : MichaelSEXYTrevino

MessageSujet: Re: John & Skyler | Une soirée sans lui n'est plus une soirée.   Dim 11 Sep - 13:16


Il y avait le silence le plus totale ce matin. Ou cet après-midi. Comment savoir l'heure sans avoir le moindre réveil ou un objet dans ce genre pour lire l'heure. Vous allez surtout me dire, il faut se référer au Soleil. Mais je ne sais même pas à quel direction est mon appartement alors autant dire que j'étais plutôt foutu sur l'orientation grâce au Soleil. Certes il n'était pas au sommet, c'était déjà un début si je disais qu'il n'était pas midi, ni minuit. Le reste, j'allais y réfléchir un peu plus tard car pour le moment je devais me ressaisir de ce satané mal de crâne que si je n'agissais pas très vite, mon crâne allait exploser. Et je ne pense pas que ce soit une perspective plutôt enrichissante à voir. Non non mais ce n'était pas une question mais une confirmation. Bref, ne parlons pas de choses sanglantes, surtout que je n'avais aucune idée de ce qu'il s'était passé hier, et avec un mal de tête pareil, je ne cherchais aucunement à le savoir.

C'est en me levant du sofa où je m'étais, bizarrement, endormi que je remarquai que mon meilleur ami se trouvait par terre. Ca avait du être grave hier soir pour que mon appartement ait terminé sans dessus dessous. Bon ok il est souvent en bordel puisque comme le dit le mot "bordel" je suis bordélique. Pire que moi, ça ne doit pas exister, enfin peut-être mais je n'ose déjà pas rentrer chez moi alors je n'imagine pas chez les gens plus bordéliques que moi. Je faisais cependant attention où je mettais mes pieds, s'il fallait que j'aille à l'hôpital car j'ai marché par accident sur un bout de verre venant d'une bouteille cassée de vodka ou je ne sais quoi, ça fait classe, surtout pour raconter ce qu'il s'est passé à l'infirmière, je vous dis pas. J'avais tout de même réussis, sans me faire mal, à atteindre la cuisine. Pensant très sérieusement que le bruit voire l'odeur du café allait le réveiller, je le mis en route, espérant qu'il se lève. J'étais en train de me préparer un verre de jus d'orange, j'avais absolument besoin de frais, ma bouche était à la fois sèche et pâteuse. J'avais une sensation tellement bizarre et un verre de jus d'orange allait me faire du bien.

John, s'étant -enfin- levé, je le regardais se déplacer tel un zombi vers moi. Je ne savais pas si j'avais eu la même démarche mais en tout cas j'avais l'impression qu'hier n'était pas n'importe quel soirée. Il s'avança vers moi et me prit mon verre que j'allais avaler. Il avala plus vite que je le pensais le contenu du verre et m'appuya l'objet contre moi. J'avais la bouche ouverte, comme s'il m'avait volé mes mots, mais là il m'avait volé mon jus d'orange.

JOHN - Bordel, Sky, on est plus censé faire des trucs comme ça…

Bien entendu, j'avais compris ce qu'il voulait dire, mais on avait du finir une soirée qui avait débuté à un bar, ou on avait tout simplement commencé la soirée ici, en tout cas, c'était le blanc total pour moi. Je ne savais même pas s'il y avait d'autre personne avec nous, ça ne m'aurait pas étonné mais à nous deux, on faisait déjà assez de conneries qu'un homme en plus ça aurait fait des dégâts, ne parlons pas non plus de filles.

SKYLER - Si tu parles de MON verre je suis tout à fait d'accord avec toi !

Je me retournai donc et allait me resservir un verre, je ne pris même pas la peine de refermer la bouteille que j'avalai le contenu aussi vite que je l'avais vu glisser dans la bouche de mon ami. Je posai un peu plus fort le verre, faisant un peu plus de bruit, montrant mon désaccord avec mon cerveau qui ne voulait pas fonctionner.

SKYLER - Bon ... Commençons par le commencement, on est quel jour ?

Plutôt une question simple mais rien n'était à portée de main afin de savoir quel jour nous étions, à moins d'allumer la télévision. Mais je savais très qu'en l'allumant, mon mal de crâne allait doubler de volume et il faisait déjà assez mal comme ça.

_________________
Skyler Liam Mason
Revenir en haut Aller en bas
http://hotmessgirl.tumblr.com/
Superman
avatar
J'me présente ...

John A. Blumer


▌Devoirs remis : 140
▌Ton arrivée : 24/07/2011
▌Age : 29
▌Avatar : Nico Tortorella

MessageSujet: Re: John & Skyler | Une soirée sans lui n'est plus une soirée.   Ven 23 Sep - 14:53

    Skyler me regardait d'un air interloqué, la bouche ouverte comme s'il ne savait plus quoi dire. Il ne prit pas très bien le fait que je lui avais volé sa boisson et se retourna après m'avoir lancé sa petite réflexion. Je lui tournai le dos et balayai d'un regard le séjour de l'appartement de mon ami. Le bordel. Cela ne m'aurait pas étonné le moins du monde de la part du jeune homme si je ne m'étais pas réveillé sur son sol froid et dur qui, je me fis la remarque intérieurement, n'était pas le meilleur endroit pour dormir.
    Je portai mes mains à ma tête et fis glisser mes doigts dans mes cheveux. Je sursautai quand j'entendis le verre de Sky frapper violemment sur le bar. Le bruit résonna dans ma tête et j'appuyai plus fort encore mes paumes de main contre mes tempes.
    J'avançai dans la pièce comme je le pouvais. Le jus d'orange de mon ami m'avait brûlé la gorge et je regrettais déjà d'avoir réalisé ce geste. Je poussai un vêtement du bout du pied, espérant que ce soit bien un vêtement ou que rien de suspect ne se trouvait en dessous.
    J'entendis Sky qui demanda dans mon dos quel jour nous étions. Je n'en avais strictement aucune idée, mais cela ne m'inquiétais pas vraiment car je me connaissais sans perception du temps aucune. Je perds souvent la notion du temps qui passe et je ne suis pas le genre de personne à qui il faut demander la date ou l'heure car je ne saurais jamais vous répondre. Précisément, du moins.
    J'haussai les épaules et soufflai pour lui indiquer ma réponse, ou plutôt mon absence de réponse, et continuai de marcher à pas lents dans l'appart'. Je poussai alors un magazine jeté nonchalamment au sol et trouvai enfin mon Saint Graal : un paquet de cigarettes. Je me baissai au-dessus de mon trésor et le saisis pour le ramener vers mon visage. Je soufflai d'apaisement, il n'en restait qu'une qui trônait à côté du briquet que gardait l'emballage en carton de la célèbre marque. Je remerciai je-ne-sais-qui et me dirigeai vers la fenêtre la plus proche pour allumer la cigarette et laisser le délicieux poison envahir ma gorge, mes poumons et mon corps entier frissonna de plaisir.
    Je recrachai lentement la fumée qui s'envola dans le ciel déjà bien illuminé et me retournai vers mon ami en posant mes coudes sur le rebord de l'ouverture.

    - Le 20.

    Ma voix traversa toute la pièce et interrompit Skyler dans ses pensées pour que son regard se pose enfin sur moi.

    - Je crois qu'on est le 20. répétais-je. Ou un truc dans le genre.

    J'étais incapable de lui donner une information précise, et il ne pourrait pas compter sur moi pour tenter de chercher mon portable, ou le sien, un journal ou je-ne-sais quelle autre source qui nous indiquerait la date, dans le bordel royal qui séparait nos deux corps.
    Je tirai une nouvelle fois sur la cigarette avant de reprendre la parole, un sourire amusé aux lèvres.

    - Et sinon, bien dormi ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
J'me présente ...

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: John & Skyler | Une soirée sans lui n'est plus une soirée.   

Revenir en haut Aller en bas
 

John & Skyler | Une soirée sans lui n'est plus une soirée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Mojo sur Paris Soirée Blues
» Nicko MC Brain d'Iron Maiden invité à la soirée hommage à John Bonham
» [Rumeur] Tokio Hotel sur Sans Interdit NRJ en septembre ou octobre ?
» Philippe Manoeuvre sans lunettes !
» DADDAD - Ben, John et qui d'autres ???
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heaven Island :: ■ TEENAGE DREAM :: 
RESIDENCES
 :: 
Appartements
 :: Appartement de Skyler L. Mason
-