AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Temperance Jules Wilson ♣ Nan mais t'as cru que la vie, c'était du nougat ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
J'me présente ...

Temperance J. Wilson


▌Devoirs remis : 332
▌Ton arrivée : 28/06/2011
▌Age : 28
▌Avatar : Olivia Wilde

MessageSujet: Temperance Jules Wilson ♣ Nan mais t'as cru que la vie, c'était du nougat ?   Mar 2 Aoû - 20:54


Temperance Jules Wilson
image 100*100 image 100*100 image 100*100 image 100*100
22 ans
17/07/89
Australienne

Fiancée
La Frambourgoise, c'est l'extase !

Un caractère bien fade est celui de n'en avoir aucun.
Attentionnée, souriante, joyeuse, obtimiste. Voici quelques mots qui peuvent qualifié le caractère de la jeune femme. Gentille et attentionné, Temperance aime prendre soin de ses amis. Elle est proche de ceux qu'elle aime et le montre en ne les laissant jamais tomber. Toujours ou presque de bonne humeur et souriante, elle voit la vie du bon coté et n'aime pas le pessimisme. Curieuse, elle veut tout savoir, mais malgré le fait, qu'elle est capable de faire cracher la vériter à n'importe qui, elle sait garder pour elle n'importe quels secrets, et est digne de confiance.
En revanche, elle est un brin trop franche, têtue, ne tient pas en place, rancunière. C'est quelques mots font partie du caractère de Temp. La jeune femme dit ce qu'elle pense, quand elle le pense. Elle est bornée et il est très difficile de lui faire changer d'avis. Elle est prête à tout pour protéger son entourage. Elle veut profiter à font de sa vie et ne se limite en rien. Ou pratiquement pas... Elle peut donner sa confiance facilement, mais si vous la brisez, il se peut que vous le regretteriez, car Temperance à parfois un esprit vengeur et ne pardonne pas aussi facilement. Celle-ci à également un caractère bien trempé, alors... Attention de ne pas trop la pousser à bout...


L'art de plaire est l'art de tromper.
On ne peut pas dire que Temperance n'a pas était gatée par la nature. En effet, celle-ci à une belle silhouette et à la beauté naturelle. Elle aime natuellement se maquillé et suit la mode, bie entendu, mais cette dernière reste la plus simple et élégante possible. Autrement, elle à de beaux cheuveux bruns et soyeux, qui lui tombe joliment en cascade, le long de ses épaules, ainsi que de son dos. Ses yeux bleu clair océan ont souvent fait craquer plus d'un.
Quand au style vestimentaire, Temperance aime bien s'habiller dans les couleurs pastèles, assez légères en général. Ou sombre. Evidemment, elle aime bien les couleurs plus vives, et ça lui arrive d'en porter, je vous assure, mais elle préfère tout de même rester dans les tons plus doux, plus simple, plus classique. Bien sur, lors des grandes fêtes, il lui arrive de s'habiller vraiment très classe. Elle suit la mode, également. Bon, celle-ci n'est peut-être pas de là à se ruer sur les premiers sacs venus, ou de nouvelles chaussures, ou encore des vêtements de marques hyper chers, mais vous avez saisis, je pense. Autrement dit, Temp n'aime vraiment pas attirer l'attention sur elle. Que se soit niveau caractère ou physique.


Il était une fois...
J'en reviens pas... Où est-ce que j'ai pu fourrer ce satané journal ?! Bon faut dire, j'ai de quoi m'y perdre avec tout ce fouilli fouilla... C'est pas grave, je vais me contenter de ce cahier. Et puis, du moment que j'ai de quoi écrire, me lâcher, je ne peux demander mieux. Il faudra juste que je fasse d'autant plus attention que personne ne puisse lire ceci, et c'est tout...

Je m'appelle Temperance Jules Wilson. J'ai 22 ans, et je suis Australienne. Je suis née aux pays des kangourous, comme on aime si bien l'appeller, mais plus précisément, j'ai vue le jour à Sydney. J'aime beaucoup cette ville, je m'y sens vraiment comme chez moi. Mais alors, pourquoi j'ai décidée de venir à Tortola, dans ce cas ? Ca c'est une longue histoire. Un long récit, que je te fairais part beaucoup plus tard, cher journal...
J'ai seulement un frère, qui est l'ainé de préférence... Il s'appelle Matthew, et on peut dire que nous sommes vraiment liés, comme si nous étions frère jumeaux. Sans lui, je ne sais pas ce que je fairais... Ensuite ? Et bien... Je suis arrivée... J'ai toujours était très protectrice et aimante, envers ma famille, et même si parfois, nous nous sommes quereller, il n'empêche que je l'es aimes quand même, quelque soit la difficulté. Mais parlons un peu plus de mes parents et moi, si tu le veux, journal...
Je n'ai jamais vraiment connu ma mère, enfin, je veux dire... Je la vois toujours à travers les photos qui figure dans l'album familliale, mais je n'ai jamais eu l'occasion de la connaitre, de la porter dans mon coeur. Oh non, malheureusement, car une fois que j'ai était mise au monde, que je dormais enfin paisiblement dans ma petite couveuse, après avoir échappé de peu à une mort si soudaine, ma mère mourrut en couche. Mon père l'aimait tellement, qu'il s'était juré de bien s'occupé de nous, quand à mon frère, comme il était encore petit, il n'avait pu comprendre la gravité de la situation. Celui-ci pensait que notre précieuse mère se reposait tranquillement, dans sa chambre et nous rejoindrait à la maison, tard, dans la nuit. J'aurais aimé, moi aussi, que se soit le cas, mais en vain... Elle s'était sacrifié pour que je puisse vivre.
Matthew et moi, avons vécu dans l'ensemble une vie pratiquement paisible. Le seul inconvénient, c'est que notre père devait travailler dur, très dur pour pouvoir entretenir notre logement et ainsi, pouvoir continuer à s'occuper de nous. Mais il était évident que ce dernier était exténué par ces durs journées de labeur. Il ne prenait pratiquement jamais de jour de repos, juste pour pouvoir nous faire plaisir, avoir le meilleur pour nous, et je l'en suis très reconnaissante. Chaque fois que notre père rentrer du travail, je l'aider, je préparer un bon repas bien chaud, et faisait absolument tout pour lui rendre la vie plus facile. Cela aurait très bien pu continuer ainsi. Nous aurions pu vivre heureux, comme ça, durant de très longues années, mais le destin en avait décidait tout autrement... En effet, il y a tout juste un an, j'ai perdu mon père, William, qui à était victime d'un accident de voiture. Il sortait tout droit du travail et avait préférer rentrer à pieds, puisqu'il faisait relativement bon ce soir-là. En y songeant, même si il n'avait pu prévoir ce qui allait lui arrivé, il aurait du prendre un taxi, comme à son habitude, mais non... Celui-ci avait voulu se dégourdir les jambes. Et voilà où est-ce que ça l'avait mener... Il pensait pouvoir traversé la route sans problème. Il n'y avait pas une voiture en vue, et alors qu'il à franchit quelques pas, une voiture l'a renversé... Le conducteur en est resorti indèmne et s'est enfui sur le champ. La police ne l'a jamais retrouver, et une personne sans problème... Est ainsi devenu... Une victime. A cette époque, je travaillais depuis peu à l'hôpital, et quand je me suis aperçu que mes collègues avaient transférer mon père ici, j'ai... Etait tellement sous le choc, que je voulais moi-même prendre un bloc opératoire et lui sauver la vie. Mais le réglement était formel, et c'était logique, je devais juste me contenter d'attendre avec Matthew, dans ce couloir blanc de l'hôpital. Alors on à attendu, encore et encore. Le temps me semblait durer une eternité, j'étais paniqué, en larme dans les bras de mon frère. Je priais pour que notre père s'en sorte, mais non... La mort avait décidait de retirer son âme, son esprit, et de les prendre pour elle seule.

Je m'en suis jamais réellement mise de sa mort, depuis... Certes, j'ai commencer à reprendre goût à la vie, j'ai traversé cette étape, mais... Nous n'abordons jamais ce sujet, avec mon frère. De toute manière, je sais bien que, si je me mets à l'évoquer, à repensé à ce soir là, je vais me mettre à fondre en larme. Et ça, je ne pourrais le tolérer... Ne pouvant supporter de vivre ici, une minute de plus à Sydney, j'ai entrepris de mener ma nouvelle vie ici, à Tortola. J'ai était embauché à l'hôpital St Ange, en tant que chirurgien neurologique, j'aime mon travail. Je me suis fais de nouveaux amis, j'ai un meilleur ami que j'adore vraiment et à qui je confie absolument tout, et j'ai un fiancé.

Comme quoi, la vie n'est pas toujours juste, mais il y aura toujours une balance pour mesurer les bonnes et mauvaises choses. Qu'on le veuille... Ou non, d'ailleurs, et ça, on ne pourra jamais l'en empêcher...


image 200*320image 200*320
image 100*100 image 100*100

Agacha

21 ans - Féminin

Où as-tu découvert le forum?
Bah, je l'ai créer avec Sky, Addi & Jonh, alors...
Qu'en penses-tu?
Personnellement, je trouve qu'elles ont fait un excellent travail !
As-tu un double-compte ?
Nop !
Autre ?
Je vous aime ! (a)

Code:
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
 

Temperance Jules Wilson ♣ Nan mais t'as cru que la vie, c'était du nougat ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Remix Oui mais non
» Classements de "Oui mais... non"
» Votre avis sur "Oui... mais Non"
» Non mais qu''est ce que c''est que ce bordel !!?
» Peu cher mais cassé, ebay zut alors!
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heaven Island :: ■ YOU HAVE THE CHOICE :: 
PASSPORTS
 :: 
Fiches Validées
-